Mutuelle pas cher

Mutuelle pour optique

Si vous portez des lunettes ou des lentilles, vous savez combien ces dépenses de santé impactent votre budget car l’Assurance Maladie ne prend en charge qu’une infime partie de ces frais. Le remboursement optique de la sécurité sociale n’étant que de quelques euros, choisir une complémentaire santé prend tout son intérêt.

La sécurité sociale ne rembourse pas les frais liés aux problèmes de vue de façon intégrale. Et ce n’est pas en passe de s’arranger puisque le remboursement optique de la sécurité sociale est passé de 65% à 60% en 2011. De plus, cette base de remboursement optique est forfaitaire selon le type de verre. Sachez également que les personnes majeures sont moins bien remboursées que les mineurs. Pour les plus de 18 ans, la monture ne sera remboursée par l’Assurance Maladie qu’à hauteur de 60% sur la base de 2,84 €. A peine plus pour les verres ! Aussi, la part de la sécurité sociale pour une paire de lunettes excède rarement 10 € alors qu’elles vous coûteront souvent 10 fois plus.

UNE BONNE MUTUELLE POUR VOIR VENIR

Une complémentaire santé peut donc combler tout ou partie du déficit du remboursement optique de la sécurité sociale. Si vous êtes astigmate, myope, presbyte, hypermétrope, choisir et déterminer une mutuelle assurance santé qui prend en charge vos frais d’optique vous permettra d’économiser sur le long terme et de choisir des lunettes plus sereinement.

Les mutuelles remboursent souvent selon un forfait annuel plus ou moins important en fonction de la formule choisie qui complètera le remboursement de la sécurité sociale en matière d’optique. Soyez vigilant, certaines mutuelles expriment cette prestation en pourcentage de la base de remboursement et non en forfait euros si bien que le remboursement risque dans ce cas d’être extrêmement faible.

Certaines mutuelles proposent également un report de forfait quand celui-ci n’a été complètement utilisé l’année précédente ou augmentent les remboursements avec la fidélité de l’adhérent : bon à savoir pour des dépenses de lunettes qu’on ne change généralement que les 3 ans. Pensez aussi à comparer avec ces critères !

Mutuelle optique : En prévoyance d’un meilleur taux de remboursement des lunettes

La sécurité sociale certes rembourse vos frais de soins liés au poste optique, mais elle ne rembourse qu’une partie de vos dépenses. A savoir, il existe des verres progressifs pour ceux ayant des troubles de la vue pour la vision de loin et de près. Ces verres coûtent environ 300euros, ce qui est relativement cher et pas à la portée de tout un chacun.

Dans ce cas, la souscription d’une complémentaire santé optique permet un meilleur taux de remboursement de vos prestations. De plus, pour ceux nécessitant une opération chirurgicale, la mutuelle santé optique prévoit non seulement la prise en charge de votre ticket modérateur, vos dépassements d’honoraires mais aussi votre séjour en milieu hospitalier, le forfait hospitalier.

Comment fonctionnent les remboursements d’une mutuelle complémentaire optique ?

Tout comme une mutuelle classique, les remboursements d’une mutuelle optique sont essentiellement formulés en pourcentage. Néanmoins méfiez-vous, un remboursement à 100% n’indique pas que vous serez entièrement remboursé. En effet, le remboursement intervient en fonction d’un tarif agrée par la Sécurité Sociale, ou conventionné, baptisé « tarif de convention ».

Cela signifie que si votre remboursement atteint 100%, vous ne serez remboursé qu’une fois le montant du tarif conventionné. L’optique est directement concernée par cette règle. Rien de mieux qu’un exemple pour l’illustrer, ainsi le montant du tarif de convention est de 2,84 euros pour une monture, et la sécurité sociale prend en charge 60% de ce tarif de convention, ce qui fait…1,70 euros ! Une mutuelle remboursant à 100% les montures de lunettes vous remboursera en conséquence 1,14€ en plus !

Concernant les verres correcteurs, le tarif de convention varie de 2,29 euros à 24,54 euros pour une correction plus importante. La sécurité sociale elle, rembourse 65% de ce tarif Une mutuelle à 100% ne vous remboursera donc que quelques euros.

Des remboursements bien loin de la réalité quand on sait que le coût pour une monture et de verres chez les opticiens avoisine plus facilement 200 euros.

Quant au ticket modérateur de l’optique, somme restant à la charge après remboursement de la sécurité sociale, il est indispensable pour ceux qui ne jouissent pas d’une assurance santé. Sur notre précédent exemple, vous auriez plus de 150€ à débourser. Il est donc clairement nécessaire de posséder une bonne mutuelle. Pour la trouver, utilisez un comparateur de mutuelle optique.

Suivant le contrat de mutuelle, des remboursements optiques atteignant jusqu’à 800% existent, ce qui représente huit fois le tarif de convention. Cependant, restez vigilant, il est conseillé de calculer votre indemnisation par rapport au tarif conventionné. En effet, pour une monture, cela ne représente qu’un peu plus de 20 euros !

Demandez votre devis gratuit

1Votre besoin de mutuelle


Oui Non
Je choisis mes niveaux de garanties :
Eco
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste très rarement, je ne souhaite pas de prise en charge
Classique
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste sans dépassement d'honoraires
Intermédiaire
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste occasionnellement, avec un dépassement d’honoraires
Elevé
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste fréquemment, avec un dépassement d’honoraires
Maxi
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste fréquemment, avec un fort dépassement d’honoraires: je souhaite un remboursement maximum
Eco
En cas d'hospitalisation, je choisis un hôpital public, sans besoin de remboursement de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Classique
En cas d'hospitalisation, je choisis un hôpital public, avec remboursement partiel de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Intermédiaire
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec remboursement partiel de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Elevé
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec de bons remboursements de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Maxi
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec la meilleure couverture possible
Eco
En optique (lunettes, lentilles), je n'ai besoin d'aucune prestation
Classique
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des verres simples
Intermédiaire
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement important pour des verres simples
Elevé
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des verres progressifs ou complexes
Maxi
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement important pour des verres progressifs ou complexes
Eco
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement uniquement pour les visites annuelles (carie, détartrage)
Classique
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement partiel en cas de besoin occasionnel spécifique (prothèses, orthodontie)
Intermédiaire
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des soins dentaires planifiés (prothèses, orthodontie)
Elevé
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement important pour des soins dentaires planifiés (prothèses, orthodontie)
Maxi
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement maximum pour tous les soins dentaires

2Vos informations

En cochant cette case et en soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées pour vous recontacter.

Remboursement mutuelle optique : que choisir ?

La majorité des mutuelles présentent en supplément de leur remboursement en pourcentage du tarif conventionné, un remboursement proposé sous forme de forfait annuel en euros. Il est d’ailleurs plus intéressant pour les personnes disposées aux problèmes de vue. De plus, ce forfait présente l’avantage d’être plus clair pour l’assuré. En effet, on vous affiche un montant en euros plutôt qu’un pourcentage. Avec le forfait, pas de problème de compréhension.

Que vous nécessitez d’une correction plus ou moins importante, ce forfait pourra être revu à la hausse ou à la baisse, suivant les assureurs. Le forfait oscille de 50 à 400 euros par an, selon le contrat d’assurance santé. En conséquence, ce montant, ainsi que le remboursement seront déduits de votre facture chez l’opticien, suivant le tarif conventionné.

Le fonctionnement des remboursements est identique pour les lentilles. Néanmoins, le remboursement des lentilles est très rarement pris en charge par l’assurance maladie. Dans le cas où vous porteriez des lentilles, il est conseillé de détenir une complémentaire santé bénéficiant d’un remboursement sous la forme d’un forfait pour vos lentilles. Ce forfait est généralement de 140 euros par an, mais vous pouvez trouver bien plus.

Afin de dénicher la mutuelle optique qui vous remboursera au mieux, n’hésitez pas à vous rendre sur un comparateur d’assurance. Vous pourrez ainsi comparer les prix et les garanties des différentes mutuelles.

Mutuelle classique ou mutuelle optique ?

Concrètement, une assurance santé classique propose des remboursements, selon la convention souscrite sur différents postes médicaux (dentaires, optique, médecines douces, grossesse). La prise en charge est alors évaluée en pourcentage, en fonction du tarif de convention de l’assurance maladie.

A l’inverse , une mutuelle optique vous propose un renfort en optique, des remboursements forfaitaires annuels ou par consultation. L’avantage d’une mutuelle optique est que les frais de santé remboursés se rapprochent des frais réels, vous permettant un remboursement intégral. En complément d’une prise en charge renforcée pour vos lunettes ou lentilles, la mutuelle optique prend en charge vos consultations chez l’ophtalmologue même si elle est réalisée hors parcours de soins coordonnés.

Comment choisir sa mutuelle optique ?

Pour éviter d’alourdir vos dépenses en optique, il est fortement conseillé d’effectuer plusieurs devis mutuelle et par la suite un comparatif mutuelle en ligne.

Certaines complémentaires santé haut de gamme proposent des taux de remboursement allant jusqu’à 400 % sur l’optique. Face au tarif de convention dérisoire du régime obligatoire en optique, le montant remboursé est minime. En guise d’exemple, le tarif de convention pour les montures s’élèvent à 2.40 euros et 16.80 euros pour les verres. Pour une paire de lunette qui coûte 200 euros, 123.20 euros resteront à votre charge. En revanche, une mutuelle optique, selon la garantie souscrite peut vous proposer un forfait annuel d’au moins 300 euros.

L’optique fait partie des postes de santé les plus mal remboursé par le régime obligatoire. En outre, les lunettes représentent un budget important pour les ménages. Le tarif de base de la sécurité sociale pour une paire de lunettes diffère selon l’épaisseur des verres et leur degré de correction (verre blanc simple, progressif, multifocal).

Le remboursement de vos lunettes par la sécurité sociale

Vous êtes remboursés d’une à plusieurs paires de lunettes par an, si votre difficulté s’aggrave. De plus les verres progressifs sont coûteux, ils coûtent dans les 150 euros en moyenne alors que les traitements spéciaux tels que verres anti reflets, amincis, allégés etc.) doublent le prix.

Le régime obligatoire prend en charge les verres à hauteur de 65 % d’une fourchette de tarifs conventionnés allant de 2.29 euros (pour les corrections les plus faibles) à 24.54 euros (pour les corrections les plus fortes) .

Concernant la monture, le tarif conventionné est de 2.84 euros, sur lequel l’assurance maladie rembourse à hauteur de 65 % soit un remboursement de 1.85 euros.

De ce fait, la part prise en charge par le régime obligatoire sur une paire de lunette de correction moyenne qui coute 200 euros, s’élève à 5 euros seulement.

Les moins de 16 ans

Les verres des enfants de moins de 16 ans sont légèrement mieux remboursés mais cela dépasse à peine les 10 euros.

Le cout moyen de deux verres simples pour enfant s’élève à 55 euros pour un remboursement moyen de 30 euros. La monture quant à elle revient à 30.49 euros.

La mutuelle rembourse vos lunettes

Il est fortement recommandé d’adhérer à une complémentaire santé optique pour pouvoir face aux faibles remboursement frais optique de la sécurité sociale. En effet, pour le remboursement des lunettes, plus la correction est importante, plus le forfait proposé est élevé. Les forfaits tournent autour 160 par an pour les corrections faibles et de 200 euros pour les corrections plus fortes.

A savoir : si vous avez plus de 16 ans et une ordonnance de moins de trois ans, vous pouvez renouveler vos lunettes sans devoir consulter un ophtalmologue. Cela concerne aussi le renouvellement de lunettes cassées ou perdues.

Choisissez votre mutuelle lunette

Privilégiez un contrat qui donne la possibilité de report du forfait optique inutilisé d’une année sur l’autre.

Certaines mutuelles proposent aussi des bonus de fidélité augmentant le forfait après plusieurs années d’adhésion.

Enfin, utiliser le comparatif en ligne vous permettra de comparer les différentes garanties des mutuelles optiques.

Comment bien choisir sa mutuelle optique ?

De nombreux comparateur en ligne proposent de faire les comparaisons des différentes offres mutuelles. Ce service est généralement gratuit et vous dispense de tout déplacement. Vous pouvez alors effectuer un comparatif mutuelle remboursement optique ainsi que commander des devis en ligne.

Cette étape est importante car elle vous permet de préciser vos besoins avec clarté et en conséquence, de choisir la mutuelle optique adaptée à vos besoins au meilleur tarif.